Christmas Eve. Dialogue on the Incarnation. 1806 (translated by Terrence Tice, 1967), reprinted Lewiston, N.Y.: Edwin Mellen Press, 1991.

Die Weihnachtsfeier. Ein Gespräch.(1806), in: Friedrich Schleiermacher Kritische Gesamtausgabe, Abt I, Band 6, Berlin-New York: Walter de Gruyter,1995.
 
In my paper I want to investigate the meaning of feast and festival in the theology of Friedrich Schleiermacher. He lived from 1768-1834 and is considered to be the founding father of modern protestant theology. He made career as theologian, philosopher, historical scholar of classical thought, and he contributed substantially in laying the foundations for modern disciplines such as hermeneutics, pedagogic, and psychology.
He is my beloved theologian, because of his open ended “system” of thinking, which aims to reflect life in its full dynamics and diversity, and because of his critical gender-awareness.  
PASCAL : UN HOMME EN SON TEMPS
Blaise Pascal est né en 1623 à CLERMONT (Auvergne, centre-Sud de la France) et il est mort à 39 ans à PARIS en 1662. Sa vie a été brève et intense, illuminée par l’éclat de son intelligence et par l’intensité de sa foi. Pour nous, français, il est vraiment considéré comme l’un des plus grands penseurs de notre histoire intellectuelle, et pas seulement pour l’intelligentsia chrétienne.
On peut dire très schématiquement que Pascal, au cours de sa vie, a fréquenté trois mondes différents qui sont à l’origine de la richesse et des problématiques de sa pensée.
. Il y a d’abord le monde des sciences expérimentales, essentiellement les mathématiques et la physique. Le père de Pascal était magistrat et mathématicien. Il se méfiait de l’enseignement philosophique classique, dominé par la scolastique thomiste. Il a surtout formé son fils, avec grand succès, aux sciences mathématiques et physiques. Et l’activité scientifique de Blaise Pascal sera très précoce et prodigieuse. A l’âge de 11 ans, il écrit un Traité des sons (1634), à 16 ans il publie un Traité sur les coniques qui lui vaut d’être compté parmi les grands mathématiciens de son époque. A 20 ans il invente une véritable machine à calculer. Puis viennent ses fameuses expériences en physique sur l’équilibre des liquides et sur la pesanteur de l’air. En mathématiques, il est un des maîtres du calcul des probabilités. Mais il avait aussi le sens de l’action sociale concrète : juste avant de mourir, il met au point et lance les « carrosses à 5 sous », les premiers « autobus » de PARIS…

Search
User login
"Успенские чтения"

banner

banner